vues 3d falaises

Les falaises basques dans une toute autre dimension

Drone erosion SOCOA BIDART

Après avoir cartographié par avion léger l’ensemble de la côte aquitaine en 2015, L’Avion Jaune assure de 2019 à 2022 le suivi détaillé de 2 secteurs plus sensibles, à Bidart et Socoa.

Dans le cadre du projet EZPONDA, piloté par la Communauté d’agglomération du Pays Basque, des drones sont déployés pour réaliser des acquisitions lidar et photogrammétriques à très haute résolution sur 4 km de linéaire.

Des nuages de points lidar permettent de s’affranchir de la végétation pour l’étude des déformations du sol à l’échelle de grands glissements. Parallèlement, des modèles 3D photogrammétriques à 2 cm de résolution offrent un aperçu de la dégradation des falaises rocheuses avec précision et exhaustivité.

Les partenaires scientifiques du projet (BRGM, acteurs du GIS Littoral Basque, CEREMA, organismes de recherche nationaux) et L’Avion Jaune étudient les paramètres à l’origine de l’altération des falaises et des ouvrages de protection. Les données en 3D favorisent un suivi diachronique, une aide à la décision pour l’instrumentation des falaises et seront utilisées dans le cadre de la Stratégie locale de gestion des risques littoraux.

Découvrez en vidéo un échantillon de la modélisation par photogrammétrie :

 

 

Grand prix du public des Rencontres nationales de la recherche sur les sites et sols pollués

Le projet de Suivi Opérationnel par Drone Aérien d’un ancien site minier phytostabilisé (SODA, 2017-2019) a permis de tester différentes méthodes de télédétection aérienne pour la surveillance de sites pouvant présenter des problèmes d’érosion des sols, de stabilité de confinements ou pour lesquels un suivi de revégétalisation doit être réalisé.

Après deux ans de R&D avec le BRGM et l’École des Mines de Saint-Étienne, les principaux résultats ont été présentés lors des 4e Rencontres nationales de la recherche sur les sites et sols pollués organisées par l’ADEME, les 26 et 27 novembre 2019.

Le poster présenté par L’Avion Jaune a été élu « Grand prix du public 2019 » ; un dessin satirique de notre projet signé Loïc Schvartz, nous a ainsi été remis !

Découvrez nos travaux en visualisant le poster ici

La cartographie aérienne pour la gestion des anciens sites miniers vue par Loïc Schvartz

 

Utilisation du Lidar dans l’évaluation du risque « chute de blocs » sur le réseau routier

La dégradation naturelle des falaises calcaires génère des éboulements et des chutes de blocs pouvant mobiliser d’important volumes de matériaux et impacter le réseau routier en contrebas.

La gestion de ce risque repose principalement sur l’analyse trajectographique, qui consiste à simuler des chutes de masses rocheuses depuis les crêtes jusqu’au fond de vallée. Elle a pour objectif d’évaluer le niveau de risque encouru et d’optimiser le dimensionnement et l’implantation d’écrans pare-blocs. La trajectographie repose sur des calculs qui prennent en compte l’énergie des blocs ainsi que la morphologie du terrain naturel.

L’IMSRN (Ingénierie des Mouvements de Sols et des Risques Naturels) s’est alors tourné vers L’Avion Jaune pour réaliser la cartographie du sol en 3D, sous la végétation dense des gorges de l’Hérault. Le Lidar pour drone YellowScan Vx-20 a ainsi été déployé pour arpenter les falaises hautes de 200 m et longues de 2,5 km puis extraire un Modèle Numérique de Terrain, après classification et filtrage des données laser.

La collaboration de l’IMSRN et de L’Avion Jaune permettra au Conseil Départemental de mettre en œuvre les mesures de prévention les plus adaptées pour la protection des usagers de la route.

Photogrammétrie et lidar aéroporté pour la surveillance et la gestion de l’érosion côtière

Une équipe de L’Avion Jaune était en visite de terrain aux côtés du BRGM sur le littoral du Pays Basque. L’objectif est de mettre en place un protocole de suivi diachronique 3D du trait de côte pour les 3 prochaines années.

Des acquisitions LIDAR et photogrammétriques à très haute résolution seront proposées tous les 6 mois dans le but de détecter et suivre des phénomènes de glissements de terrain ou de dégradation de falaises rocheuses instables.

Ces modèles 3D s’intégreront au projet Ezponda (« falaise » en langue basque) porté par la Communauté d’agglomération du Pays Basque. La restitution des détails topographiques au niveau des falaises et du platier rocheux favorisera la connaissance des mécanismes affectant le littoral et la conception d’outils opérationnels pour la prévention des risques.

De magnifiques vols et un travail passionnant en perspective pour l’équipe !