0033 (0)4 67 06 93 83

L’étude et la protection de la biodiversité sont des thématiques qui nous tiennent à cœur. Les techniques de télédétection apportent des données pertinentes et précises pour la caractérisation, la protection et la restauration des écosystèmes . Les données issues de l’imagerie peuvent contribuer efficacement à la réalisation d’inventaires et à la cartographie des habitats. Avec le lidar, il est possible de mettre en évidence les caractéristiques hydrologiques y compris sous la végétation, pour comprendre le fonctionnement des milieux afin de les préserver ou de les restaurer.

Cartographie des habitats

Une orthophotographie permet d’obtenir une image précise, actualisée  de l’étendue et de la nature des habitats naturels et des activités anthropiques adjacentes. La photointerprétation par un écologue d’une image visible à haute résolution peut permettre d’obtenir une première cartographie des milieux naturels. Cette image peut aussi être utilisée pour préparer et interpoler l’inventaire du naturaliste.

L’utilisation de bandes spectrales supplémentaires comme le proche infra-rouge, peut apporter de nouveaux éléments pour l’identification de certains habitats notamment les zones humides. Une orthophotographie multispectrale peut aussi être segmentée et classée par des algorithmes pour une cartographie semi-automatisée basée sur la radiométrie.

écologie
écologie
L'imagerie multispectrale (RVB, IRC) permet de mettre en évidence la Renouée du Japon (au centre)

Détection d’espèces protégées ou d’espèces invasives

L’analyse d’une orthophotographie visible ou multispectrale peut permettre l’identification d’espèces végétales particulières. La détection peut dans certains cas être automatisée, ce qui permet d’obtenir une cartographie rapide de la répartition de l’espèce d’intérêt. Cette cartographie constitue un bon outil d’aide à la décision pour prendre les mesures de gestion les plus adaptées.

Etude du fonctionnement des milieux naturels et génie écologique

Une acquisition LIDAR permet de cartographier le relief et d’obtenir un Modèle Numérique de Terrain y compris sous la végétation. L’utilisation de ce modèle peut contribuer à la compréhension du fonctionnement des écosystèmes, en analysant l’hydrologie ou l’altitude de développement des espèces. Cette technique est particulièrement pertinente pour l’étude de zones humides boisées comme les ripisylves, les tourbières, ou les mangroves.

La compréhension de ces mécanismes peut aussi servir de base pour la restauration des écosystèmes par des mesures de génie écologique.

Depuis 2015, L’Avion Jaune est membre de l’Union Professionnelle du Génie Ecologique (UPGE) afin de faire connaître les techniques de télédétection au plus grand nombre et de les mettre au service des professionnels de la filière.

écologie
MNS (à gauche) et MNT (à droite) issus d'un relevé LIDAR permettant de cartographier le réseau hydrographique sous la végétation et de proposer des mesures de restauration écologique