0033 (0)4 67 06 93 83

Au Brésil, en bordure de la forêt amazonienne, dans la communauté d’agriculteurs de Benfica, une équipe de l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD), de l’Université Fédérale Rurale d’Amazonie (UFRA) et de l’Université Fédérale du Sud et Sud-est du Pará (UNIFESSPA) s’intéresse depuis 10 ans au palmier babaçu.

Cette espèce de palmier est naturellement présente dans la forêt amazonienne. Cependant, si les babaçus sont plutôt dispersés en forêt, ils se développent très rapidement sans l’ombre des autres arbres, et sont donc très répandus dans les pâturages. Les éleveurs sont en attente d’alternatives pour cohabiter avec les babaçus.

Le projet DIAPOS-THR a pour objectif de développer des méthodes de cartographie et télédétection du palmier babaçu à partir d’images satellites, afin de mieux comprendre son développement et sa dynamique. Cependant, diverses espèces de palmiers sont présentes dans les pâturages, et il n’est pas possible de reconnaître spécifiquement le babaçu sur les images satellites à 50 cm de résolution. Les nouvelles méthodes de deep-learning semblent le détecter, mais il est nécessaire de vérifier et valider les modèles.

L’UMR Espace-Dev a ainsi missionné L’Avion Jaune pour recueillir des images drones à haute résolution sur les terres de Benfica. L’équipe de L’Avion Jaune a choisi de travailler en partenariat avec un pilote drone local. Le binôme franco-brésilien, accompagné par les chercheurs, a donc passé une semaine dans la communauté pour cartographier près de 800 hectares de pâturages et de forêt, collectant plus de 8900 images à 4 cm de résolution. Ces données serviront à la production d’orthophotographies et de Modèles Numériques de Surface (MNS) pour valider les méthodes de télédétection développées par les chercheurs.

Ce projet bénéficie du soutien du CNES via le programme national TOSCA.